Vuelta : Gilbert enfin !

Philippe Gilbert

Victorieux lors de la 12e étape du Tour d’Espagne entre Maella et Tarragone, Philippe Gilbert remporte son premier succès de la saison. Au général Nibali reste en rouge. Derrière Horner l’écart se creuse.

« Je savais que je pouvais gagner ou perdre mais il n’était pas question de perdre pour un ou deux centimètre ». Cette fois c’est la bonne pour le Belge. Près d’un an après sa dernière victoire dans une compétition majeure, Philippe Gilbert s’est imposé hier à Tarragone sur la 12e étape de la Vuelta. Revenu à toute allure sur le norvégien Boasson Hagen, le coureur de la BMC s’est imposé au terme d’un sprint final haletant. « Je suis resté concentré sur mon sprint. Je savais devoir tout donner pour revenir sur lui ». Une première depuis sa victoire en Championnat du monde l’an dernier qui ne lui enlève cependant pas une certaine anxiété en vue de défendre son titre lors des Mondiaux sur route. « C’est beaucoup de pression qui arrive avec cette victoire » a-t-il affirmé. « Je ne serai pas le seul favori et je peux aisément en citer dix ». Le champion du monde en titre aura en effet fort à faire à Florence où se déroulera l’épreuve sur route, notamment face à Cancellara, Sagan ou encore Valverde, favoris pour lui succéder.

Le top 4 et les autres

Du côté du classement général rien ne bouge. Nibali reste en tête devant Roche (31’’), Valverde et Horner (46’’). Le coureur d’Astana, bien protégé par ses co-équipiers, a passé une journée relativement calme. Derrière, le quatuor de tête ne laisse que des miettes aux autres coureurs. Rodriguez, 5e, pointe à 2’33’’ du maillot rouge, Pozzovivo à 2’44’’ et Basso à 2’52’’. Thibault Pinot, français le mieux placé au général, se retrouve à la 8e place à 3’35’’. Chris Horner, lui, conserve son maillot à pois devant Nicolas Roche, alors que Moreno reste leader du classement du meilleur sprinteur.

Aujourd’hui les coureurs aborderont une étape plutôt calme entre Valls et Castelldefels qui devrait convenir aux baroudeurs, ponctué malgré tout par deux cols de 1ère et 3e catégorie. L’occasion pour les outsiders d’aller grappiller quelques secondes à l’approche de la dernière semaine de course et des Pyrénées.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s