Paris en deux temps

Olympiakos - PSG

Le PSG s’est imposé hier soir face à l’Olympiakos (4-1). Après une première période poussive, les parisiens ont déroulé en seconde mi-temps. Une victoire qui leur permet de prendre la tête de leur groupe.

C’est un PSG à deux vitesses que l’on a vu hier soir. En déplacement à Athènes pour leur premier match en Ligue des champions cette saison, les parisiens ont su déjouer le piège grec. Bousculés en première mi-temps, les hommes de Laurent Blanc ont fini par reprendre le jeu à leur compte en seconde période pour aller s’imposer 4-1. Une victoire qui leur permet de prendre la tête du groupe C, devant le Benfica, vainqueur d’Anderlecht (2-0).

Si le score parait net, Paris a cependant souffert lors des 45 premières minutes. Les grecs de l’Olympiakos aurait en effet pu prendre l’avantage rapidement grâce à Weiss (1er) et Fuster (19ème), mais par deux fois, Sirigu fut sauvé par ses montants. L’ouverture du score de Cavani – bien servi par Maxwell – quelques instants plus tard ne changea pas la donne, car Vladimir Weiss ne tarda à égaliser (26ème). Après un petit pont sur Marquinhos puis un double contact sur Thiago Silva, le slovaque n’avait plus qu’à prendre à contre-pied le portier italien. Désorganisés, les joueurs parisiens ont ensuite réagit pour montrer un visage bien différent en seconde mi-temps.

Le déclic au milieu de terrain

La solution pour le PSG est venue du milieu de terrain. Plus concentrés et plus appliqués, les parisiens ont rapidement fait main-basse sur l’entrejeu, grâce au duo efficace Motta – Verratti, ne laissant que peu d’opportunité aux grecs. Sur un corner bien frappé par Lavezzi, Motta redonna l’avantage aux siens grâce à une tête bien placé (68ème). Ce dernier doubla la mise cinq minutes plus tard sur une action quasi-similaire à la première (3-1). Alors qu’Ibrahimovic se permit le luxe de manquer un penalty (82ème), Marquinhos acheva le travail en trompant Roberto d’une tête sur un corner de Motta (86ème) pour inscrire son premier but sous les couleurs parisiennes. Un début inédit pour le jeune brésilien (19 ans), à la fois fautif sur l’ouverture du score de l’Olympiakos et auteur du quatrième but parisien. Avec cette victoire, le PSG semble bien prêt avant d’aller affronter Monaco dimanche soir au Parc des Princes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s