City fait plier United

Manchester City - Manchester United

Principale affiche de la 5ème journée de Premier League, Manchester City a pris le dessus sur son rivale United. Largement vainqueur, les hommes de Pellegrini se hissent à la troisième place. Les Reds Devils, eux, tombent à la 8ème position.

Il n’y avait pas que PSG – Monaco hier. Quelques heures avant le « Cashico », un autre derby se tenait sur la pelouse de l’Etihad Stadium. Manchester United venait en effet défier son homologue City. Premier grand choc de cette saison entre le tenant du titre et le principal favori pour la victoire finale. Diminués par l’absence de leur buteur, Van Persie, les mancuniens arrivaient avec des incertitudes, gardant en mémoire leur défaite 6-1 contre ces même citizens, il y a deux ans. Même si les choses ont changé depuis, hier le score fut à nouveau net et sans appel. Battu 4-1, United n’a littéralement pas existé. Dominés au milieu de terrain, les hommes de David Moyes ont plus tenté de survire que de vivre. Dès l’entame de match, City s’est rapidement bien mis en place. Emmenée par le duo Nasri-Navas sur les ailes, la formation citizen a pu compter sur un Agüero efficace. L’Argentin trouva en effet le chemin des filets à la 16ème minute d’une belle reprise suite à une bonne combinaison entre Nasri et Kolarov sur le coté gauche. Touré, peu avant la mi-temps, doubla la mise sur un corner de Nasri dévié par Negredo (45+1). La seconde période ne fut guère meilleure pour les Red Devils. Agüero puis Nasri inscrivirent deux but coup sur coup en à peine cinq minutes (47ème, 50ème). Le premier et le second suite à deux très bons centres de Negredo. Les bonnes tentatives de Rooney (55ème) puis de Fellaini (68ème) n’y changèrent rien, Manchester ne revint jamais dans le match. Dépassé, United fut malgré tout pris d’un sursaut d’orgueil par Wayne Rooney, auteur d’un superbe coup-franc enveloppé en fin de match (86ème).

Nasri homme du match

S’il en est un qui s’est bien démarqué coté City, c’est Samir Nasri. Le français, élu homme du match, s’est trouvé impliqué sur tous les buts de son équipe. A l’origine de l’action sur les deux réalisations d’Agüero, puis passeur décisif suite à un corner bien tiré, il s’est finalement mué en buteur en réceptionnant une passe millimétré de Negredo. Titularisé sur le flanc gauche, l’ancien milieu marseillais avait la lourde tâche de faire oublier Silva, maitre à jouer des citizens, mais blessé pour l’occasion. Nasri, auteur d’un bon début de saison connait en effet un renouveau, marqué par son retour récent en équipe de France. Son entrée face à la Biélorussie avait fait le plus grand bien aux Bleus, allant même jusqu’à marquer le quatrième but. Un retour à confirmer tout au long de la saison s’il veut prétendre à une place pour la Coupe du monde au Brésil en juin prochain. Mais pour l’instant, force est de constater qu’il est sur la bonne voie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s