Les Adoptés

Mélanie Laurent et Denis Ménochet dans « Les Adoptés »

Mélanie Laurent signe ici son premier long métrage en tant que réalisatrice. Déjà passée derrière la caméra à deux reprises pour des courts métrages et ayant tournés avec de très grands réalisateurs en tant qu’actrice, la belle a cependant eu beaucoup de mal à mener son projet à bien. En effet, il ne suffit pas d’être une grande comédienne de reconnaissance internationale pour réussir à convaincre des producteurs de financer un film. Projet ambitieux avec des idées de casting très intéressantes au départ, le projet a finalement revu ses exigences à la baisse. On parlait de rôle écrit pour Nathalie Portman et de participation de Florence Foresti qui ont finalement été remplacées par Marie Denarnaud (« Les liens du sang ») et Audrey Lamy ( « Tout ce qui brille », « Scènes de Ménages ») et ce n’est pas plus mal. Accompagnées de Denis Ménochet, de Clémentine Célarié et de  Mélanie Laurent , les performances sont bluffantes de réalisme et de sincérité.

Loin de l’idée surfaite que les sceptiques se font de la jeune réalisatrice, ce premier film revêt une poésie rare. Et si un problème de rythme a souvent été évoqué, le film a cependant ce « je ne sais quoi » qui en fait un long métrage unique et intéressant.

L’histoire en quelques lignes

   Lisa, jeune mère célibataire, et sa soeur adoptive Marine sont inséparables. Ayant grandit sans figure paternel à leur chevet, cette famille de femmes déçues par les hommes s’est promise d’y renoncer mais lorsque la belle Marine rencontre Alex, un jeune homme un peu paumé, c’est le coup de foudre immédiat. La relation évolue rapidement même si Lisa a beaucoup de mal à laisser partir sa cadette. Marine s’interroge alors sur l’avenir que doit prendre cette relation et décide de se détacher petit à petit du cocon familial pour vivre son histoire en grand avec l’homme qu’elle aime. Et puis, un jour, c’est le drame. En sortant de sa petite librairie, Marine se fait percuter violemment par une voiture et bascule dans le coma.

   Durant de long mois, sa mère, sa soeur Lisa, son neveu Théo et Alex vont apprendre à faire connaissance, unis par l’amour qu’ils lui portent …


Les plus et les moins

  Un premier film très prometteur même si on dénombre quelques longueurs et une tendance à la contemplation qui ne sert pas assez l’histoire. Le film tente de raconter trop de choses en trop peu de mots et même si les acteurs sont impeccables, on ressent un problème de rythme et des dialogues parfois un peu maladroit. Un beau sujet, des prestations d’une grande justesse et une beauté esthétique évidente font cependant de ce film une réussite. On suppose néanmoins que la jeune réalisatrice peut mieux faire car il y a, c’est certain, un grand potentiel exploitable.

    Un film sur l’amour, la famille, l’éducation et l’absence qui marque les esprits.

Ma note : 14.5/20

Disponible en DVD et Blu Ray depuis mars 2012.

Bande annonce du film « Les Adoptés » :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s