Happiness Therapy

Jennifer Lawrence et Bradley Cooper dans « Happiness Therapy »

Couronnée l’hiver dernier aux Oscars, Jennifer Lawrence rayonne dans « Happiness Therapy » aux côtés de Bradley Cooper. Le duo fonctionne à merveille dans cette comédie déjantée sur les troubles bipolaires du comportement. Avec des seconds rôles haute gamme, comme Robert De Niro dans le rôle du père fanatique de football et Chris Tucker en copain déjanté, le film regorge d’humour et de perspicacité sur les rapports humains. Les deux acteurs principaux incarnent deux jeunes gens complètement perdus qui cherchent à se reconstruire. David O. Russell a décidé de réunir pour la seconde fois Robert De Niro et Bradley Cooper (« Limitless« ) et c’est plutôt une bonne idée…

L’histoire en quelques lignes :

Pat Solatano a tout perdu et doit tout recommencer à zéro lorsqu’il sort d’hôpital psychiatrique. Il est même forcé de retourner vivre chez ses parents. Interné après s’être acharné sur l’amant de sa femme pris en flagrant délit d’adultère, il est  depuis considéré comme LE cinglé du quartier. Malgré cela, Pat cherche à rester optimiste et veut par tout les moyens renouer avec sa femme. L’un de ses amis lui présente Tiffany (la soeur de l’épouse de cet ami) qui est tout aussi dérangée que lui. Ayant tout deux eut des parcours mouvementés, ils ont un type de comportement assez semblable et finissent par bien s’entendre. Ils concluent un accord : Tiffany va l’aider à renouer avec sa femme en lui faisant passer une lettre tandis qu’il s’engage à jouer les cavaliers pour son concours de danse. Cette rencontre va les métamorphoser…

Les plus et les moins :

Jeu d’acteurs impeccables et mise en scène soignée, un film qui offre de belles performances techniques. Dialogues piquants et humour caustique : un vrai régal pour les amateurs de répliques. Certes, on a quelques facilités dans l’intrigue et quelques passages un peu fleur bleue mais ces petits défauts sont vite balayés par l’atmosphère générale que dégage le film. Léger et amusant, on partirai bien pour deux heures de film supplémentaires. Dès les premières minutes, on sent que ce film est à part, décalé, marginal. Récompensé aux Golden Globes et aux Oscars, le long métrage a été largement approuvé et plébiscité par les critiques cinématographiques.  A voir absolument.

Actuellement au cinéma

Ma note : 18,5/20

Bande Annonce (V.F) :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s