Un premier cœur artificiel en « activité »

Grande première dans le monde médical ! Un patient de l’hôpital Georges Pompidou, à Paris, bénéficie désormais d’un cœur artificiel. Cette nouvelle étape marque un tournant important dans les progrès de la médecine.

La société Carmat, qui a produit cet organe d’un genre nouveau, était probablement sous tension ce mercredi. En effet, la greffe d’un nouveau cœur totalement autonome, conçu par le professeur Alain Carpentier, a marqué le passage d’un cap symbolique.  L’intervention, qui a nécessité une préparation de plus de deux ans est un triomphe. Si  la greffe d’organes est de plus en plus répandue, avec plus de 5 000 greffes recensées pour 2012 en France, le nombre de donneurs ne permet pas de répondre aux besoins croissants. Cette nouvelle avancée représente  un enjeu fondamentale car elle pourrait permettre de venir en aide à 10 000 personnes en France et quelques 100 000 individus au niveau européen et américain. Ce succès est dû à vingt longues années de recherche au cours desquelles la science et l’industrie se sont retrouvées.

 La technologie et la médecine sont de plus en plus étroitement liées et les avancées en matière de prothèse organique ne cesse de nous surprendre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s