Cabaye : 4 solutions pour un casse-tête

Cabaye - casse-tête

Renfort ou remplaçant de luxe ? L’arrivée cette semaine de Yohan Cabaye au PSG a suscité bien des interrogations quant à son rôle dans l’effectif parisien. Quelles solutions s’offrent donc à Laurent Blanc pour composer avec les forces en présences ? 

Coup de tonnerre après le PSG – Bordeaux de ce soir. Dans la rencontre qui a vu le PSG s’imposer face aux Girondins (2-0), la composition parisienne d’avant-match a surpris tout le monde. Alors que tout laissait à penser que Yohan Cabaye, dernière recrue du Paris Saint-Germain, serait titulaire, Laurent Blanc a finalement décidé de laisser l’ex-joueur de Newcastle sur le banc. Surprise donc pour celui qui devait palier à l’absence de Marco Verratti, suspendu. L’entraîneur parisien lui a préféré Javier Pastore dont les récentes performances sous le maillot bleu et rouge ont convaincu le « président ». Si néanmoins l’ancien joueur des Magpies a eu le droit à son ovation lors de sa première entrée en jeu avec le club parisien, sa venue dans la capitale laisse encore planer le doute sur l’organisation du milieu de terrain. Dans ce contexte, quatre solutions (voir une cinquième bonus) se présentent. Tour d’horizon des scénarios possibles.

  • Motta-Matuidi-Verratti : Cabaye pour faire tourner

C’est actuellement la solution la plus probable. L’incontournable trio Motta-Matudi-Verratti étant déjà bien en place et difficile à déloger, Yohan Cabaye devra sans doute se cantonner au rôle de joker de luxe. Dans ce rôle, Laurent Blanc l’utilisera sans doute pour soulager le milieu parisien face à un calendrier chargé, notamment en coupe d’Europe.

Probabilité : 35 %

  • Motta-Cabaye-Verratti : pour un profil différent

Blaise Matuidi pourrait dans ce cas de figure faire les frais de la venue du nouveau numéro 4 parisien. Habitué à faire le « sale boulot » de récupération, Matuidi est l’atout indispensable au PSG pour ce qui est du ratissage de ballon au milieu. Remplacer Cabaye par Matuidi offrirait un profil différent au trio du milieu de terrain : moins de récupération de ballon, plus de transmission vers l’avant. Idéal face à des équipes plus faibles.

Probabilité : 25 %

  • Cabaye-Matuidi-Verratti : à l’attaque !

Replacer Yohan Cabaye à la place de Thiago Motta en numéro 6, voilà une idée intéressante. Habituellement positionné en milieux axial, Cabaye ne s’est découvert une vocation de milieu défensif que très récemment. Face à l’Ukraine en barrage de la Coupe du monde, le natif de Tourcoing avait été placé comme tel par Didier Deschamps. Une véritable réussite ! Dans un rôle qu’il avait alors peu connu, Cabaye avait été le maître du jeu des Bleus, emmenant ainsi la France pour le Mondial 2014. Dans cette situation, le milieu parisien offrirait un visage plaisant, très offensif et capable de se projeter rapidement vers l’avant.

Probabilité : 20 %

  • Motta-Matuidi-Cabaye : total control

Exit Marco Verratti et sa fougue parfois démesurée. Mettre le jeune italien de 20 ans sur le banc au profit de Cabaye assurerait déjà à Laurent Blanc de ne pas voir des fautes à répétitions en faveur des adversaires. Cela permettrait également de voir un trio parisien plus mature, plus expérimenté. Placé comme tel, l’entrejeu parisien aurait, de par les profils des joueurs qui le composent, plus d’emprise sur le milieu de terrain. Plus expérimentés, Motta, Matuidi et Cabaye assureraient une mainmise sur l’équipe adverse.

Probabilité : 15 %

  • Solution bonus : Pastore, le retour ?

Très performant lors de ces dernières sorties, l’argentin est en train de doucement regagner la confiance de son entraîneur. Évoluant dans un rôle d’électron libre en numéro 10, Pastore pourrait-il forcé Laurent Blanc à repenser ses plans pour passer du 4-3-3 au 4-2-3-1 dans lequel il excelle de plus en plus ? Trop compliqué au vue de la pleine satisfaction que procure l’actuel milieu à trois. Le cas de figure obligerait en effet à sacrifier un milieu défensif au profit d’un meneur de jeu (Pastore) situé plus haut. Cependant, la monté en puissance de l’ex-joueur de Palerme remet, petit à petit, la composition en question. Qui d’ailleurs aurait pu prédire ce soir que Pastore serait dans le onze de départ ?

Probabilité : 5 %

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s