Paris s’est vu trop beau

Chelsea - PSG

 

Le Paris Saint-Germain s’est fait éliminé ce mardi par Chelsea en quart de finale de la Ligue des champions. Les parisiens avaient pourtant tout pour y croire au vu de leur match aller gagné avec talent 3-1. Mais au vu de cette rencontre, l’équipe pourra nourrir des regrets.

360. C’est le nombre de seconde qui ont séparé le PSG d’une potentielle demi-finale de Ligue des champions. Menés 1-0 face à Chelsea jusqu’à la 87ème minute et un but de Demba Ba, les hommes de Laurent Blanc n’ont pas su préserver leur avance. Arrivés pourtant avec un avantage relativement confortable à Stamford Bridge grâce à une bonne victoire 3-1 au match aller, les parisiens n’ont pas été à la hauteur de l’enjeu et sortent donc logiquement de la compétition, la tête basse.

La désillusion

Car les champions de France en titre avaient pourtant toute les cartes en main pour obtenir leur qualification. En gagnant 3-1 au Parc des Princes mercredi dernier, ils avaient 78 % de chance de rallier les demi-finales de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Mais les parisiens ont payé cher leur inexpérience au plus au niveau. Face à Chelsea, le club de la capitale a fait preuve de suffisance. Laurent Blanc avait annoncé que Paris venait pour jouer, ils ont pourtant fait tout le contraire. Intimidés et sans doute un peu tétanisés par l’enjeu, les coéquipiers de Thiago Silva se sont laissé entraînés dans un faux rythme par les londoniens. Et c’est Schürrle, entré à la place de Hazard au quart d’heure de jeu, qui vint punir un PSG trop laxiste ayant laissé l’ailier allemand seul au point de penalty (1-0, 32ème). Inefficace offensivement, les joueurs parisiens n’avaient toujours pas touché le moindre ballon dans la surface adverse. Au retour des vestiaires, la situation ne s’améliora guère. Durant 45 minutes, Paris joua au roseau. Pliant d’abord sur un missile de Schürrle (52ème) puis sur un coup-franc d’Oscar (53ème), tout deux déviés par la barre transversale de Sirigu, les hommes de Laurent Blanc laissaient doucement entrevoir le triste sort qui les attendait. Ils auraient pourtant pu tuer le match si Cavani n’avait pas manquée sa reprise de volée sur une ouverture lumineuse de Cabaye (78ème). Mais les parisiens finirent par rompre à cause de Demba Ba auteur de l’ultime but dans les dernières minutes de jeu (2-0, 87ème). Avec ce résultat, le Chelsea de José Mourinho réussi donc le coup parfait.

Inexpérience ou inefficacité ?

L’élimination du PSG arrive donc comme un coup de massue. Le superbe but de Pastore inscrit dans les dernières minutes du match aller avait suscité la confiance dans la capitale qui se voyait déjà demi-finaliste. Mais la marche n’a finalement pas été franchi alors même que tout semblait donner le PSG favori pour la qualification. En quoi Paris a donc péché pour échouer ainsi ? D’abord sans doute par inexpérience du très au niveau. A l’heure de jeu, les parisiens ont préféré conserver leur avance plutôt que de l’accroître. Trop suffisant ils possédaient pourtant les armes pour accrocher les demi-finales de la Ligue des champions pour la seconde fois de leur histoire. Le champion de France en titre doit-il son élimination à la faiblesse de la Ligue 1 ? Pas impossible. Habitués à survoler les débats en championnat, les parisiens ne connaissent pas le haut niveau de jeu de la Premier League et sans doute la marche est-elle trop grande quand il s’agit d’aller se frotter au gratin du football européen. Il faut aussi dire que le PSG a été fortement victime de l’absence d’Ibrahimovic. Sans son meneur de jeu habituel, l’attaque parisienne s’est retrouvée complètement perdue. Elle n’a d’ailleurs pas pu s’appuyer sur Edinson Cavani, trop inefficace, sur Lavezzi moins présent qu’au match aller et sur Lucas qui a multiplié les mauvais choix. Bien muselé par la tactique bien rodée de José Mourinho, le onze parisien aura finalement eu peine à exister.

Alors manque d’expérience du PSG ou grande performance de Chelsea ? Sans doute un peu des deux, mais au final le club de la capitale se retrouve une nouvelle fois éliminé au stade des quarts de finale sans perde sur l’ensemble des deux matches (3-3 score cumulé). Les parisiens pourront toutefois se consoler dès ce week-end à Lyon où le titre de champion de France pourrait leur être remis en cas de défaite de Monaco face à Rennes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s