300 : La naissance d’un Empire

Sori-panorama8

  Réalisé par Noam Murro et produit par Zack Snyder (« Man Of Steel« , « 300« , ..), le film « 300 : La Naissance d’un Empire  » est déjà un succès outre atlantique. Aux Etats-Unis, le film a en effet débuté à la première place du box office, même s’il réalise des scores bien en deçà du premier volet sorti en 2006. Au casting, on note en particulier la présence d’Eva Green et Sullivan Stapleton dans les rôles titres. Le film nous plonge à nouveau dans l’univers des guerres médiques, mêlant récit historique et dark fantasy.

L’histoire en quelques mots

Lorsque Thémistocles tue le roi Darius, il déclenche une réaction en chaîne meurtrière inattendue. Influencé par la belle guerrière Artemis, le fils endeuillé du défunt roi, Xerces, devint dieu et lance son armée à l’assaut de la Grèce. Thémistocles mobilise alors ses hommes et son armée pour lutter contre ce terrible envahisseur. Bientôt il se retrouve confronté à la flotte impressionnante d’Artémis. Vénéneuse et redoutable meurtrière, le capitaine de la flotte a soif de vengeance et ne semble rien vouloir céder aux Grecs. La bataille sera sans pitié …

Les plus et les moins

 « 300 : La Naissance d’un Empire » est plutôt mieux réussi que son prédécesseur même s’il fait de plus faibles scores au box office. Adieux les répliques niaises et hyperboliques du film sorti en 2006. Cette fois-ci, le scénario et le script ont été plus travaillés et le résultat est nettement plus convaincant. Les chorégraphies de combat sont toujours aussi étudiées et les ralentis d’une qualité remarquable. D’un point de vu strictement technique, il n’y a pas grand chose à reprocher au film. Le sang, d’une couleur plus sombre, gagne en réalisme et permet à « 300 : La Naissance de l’Empire » d’être plus crédible. Eva Green est très à l’aise dans ce rôle d’ensorceleuse n’ayant peur de rien et s’impose comme LA star du film. Elle vole de ce fait la vedette à Sullivan Stapleton, qui s’en sort tout de même très bien. Noam Muro a su conserver l’esprit du premier volet réalisé par Zack Snyder. Le réalisateur de « 300 » se contente ici du rôle de producteur et cède la main à son confère.

 Un film viril bien mené, réservé à un public adulte en mal de testostérone.

Ma note : 13,5/20

Bande annonce du film :

Ma note :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s