X-Men : Days of Future Past

   Réalisé par Bryan Singer, les nouvelles aventures de nos mutants préférés sont actuellement diffusées en salle. Après un excellent démarrage aux Etats Unis, la production hollywoodienne semble bien décidée à prendre d’assaut le box office français. Le film, suite de « X-Men : Le commencement » confronte deux générations et navigue entre le futur et le passé. On retrouve le casting habituel de la saga auquel s’ajoute quelques nouveaux à l’instar du français Omar Sy par exemple.

L’histoire en quelques mots

Alors que le monde se déchire et que la survie des mutants est compromise, les X-Men envoient Wolverine dans le passé afin de changer leur destin. Pour parvenir à ces fins, Wolverine doit convaincre les jeunes Magneto et Charles-Xavier de l’aider à mettre la main sur l’insaisissable Mystique avant qu’elle ne commette l’irréparable…

Les plus et les moins

La nouvelle trilogie des aventures des X-Men est décidément bien supérieure aux autres films de la saga. Bourrés de références historiques et bouleversant les codes du genre, l’ingéniosité et le renouveau qu’apporte le scénario font de « X-Men : Days of Future Past » une réussite. On ne peut en effet qu’adhérer au casting, qui a d’ailleurs déjà fait ses preuves lors des précédents volets, et aux idées brillantes qui sont exploitées. Côté casting, Jennifer Lawrence donne de l’épaisseur à Mystique, James McAvoy nous présente un Charles-Xavier tourmenté tandis que Michael Fassbender fait de Magneto un être de plus en plus imprévisible. Hugh Jackman reste fidèle à son personnage, sans fausses notes ni surprises particulières. Bryan Singer a eu la présence d’esprit de s’inscrire dans la continuité de ce qu’a proposé Matthew Vaughn dans « X-Men, le commencement » et propose un blockbuster sombre mais redoutablement efficace et ingénieux. On regrette cependant quelques incohérences scénaristiques dû aux ellipses narratives conséquentes. En effet, certaines questions mériterait des réponses pour permettre de mieux cerner la personnalité des personnages principaux. En ce qui concerne les nouveaux arrivants, ils sont sans grand intérêt. On a beaucoup évoqué la présence d’Omar Sy dans cette superproduction alors que son rôle ne dépasse pas le stade de la figuration et les autres nouveaux mutants n’ont pas des pouvoirs particulièrement jouissifs. Par contre, il est agréable de voir Peter Dinklage camper un autre rôle que celui de Tyrion Lannister (« Game Of Thrones« ). Au final, le résultat est plutôt bien mené et les scènes d’actions sont à la hauteur. Le film ne manque pas d’humour et se permet quelques allusions aux premiers volets de la saga. De quoi ravir les fans sans pour autant perdre les nouveaux arrivants. Pari réussi donc pour ce deuxième préquel des aventures des X-Men qui s’impose sans contexte comme l’un des meilleurs films de super héros de sa génération, coiffant « Iron-Man » et les « Avengers » au poteau…

Ma note : 16/20

Les deux bande annonces du film :

 

Publicités

Une réflexion sur “X-Men : Days of Future Past

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s