BAC S 2014 : Trop dur les maths ?

     Les futurs bacheliers sont en colère ! Une pétition à l’encontre du ministère de l’éducation à propos d’une épreuve de mathématiques jugée trop compliquée a recueilli plus de 27 000 signatures tandis qu’une autre a rassemblé 15 000 candidats …

« C’était trop dur ! »,  scandent des étudiants sur twitter. Le troisième et le quatrième exercice de l’épreuve sont mis en cause. Certains parents et élèves ont trouvé les énoncés « incompréhensibles » et bien « trop difficiles ». Le ministère de l’éducation a réagi en affirmant que ces exercices étaient en accord avec le programme de terminale et les directives de l’éducation nationale. Les réactions des professeurs sont mitigés. Certains prennent le parti des plaignants en affirmant que le sujet n’était pas adapté à ce qui a été vu en cours tandis que d’autres estiment qu’il s’agit d’exercices certes difficile mais en accord avec le programme établi. Cette insurrection nationale fait suite à de nombreuses années de « baccalauréat cadeau » avec des taux de réussite extrêmement élevés.

En pratique, le sujet de l’exercice en question suit bien l’une des thématiques abordées en classe de terminale S si l’on en croit les programmes officiels. Rappelons que le baccalauréat est un examen national visant à évaluer le niveau des élèves et ainsi leur garantir un accès vers les études supérieures. L’année dernière, 92,5% des élèves de la section scientifique ont obtenus leur diplôme. Ne serais-ce pas un peu excessif ? Une élévation du niveau semble être tout à fait en accord avec les objectifs de l’examen, à savoir déterminer les capacités des étudiants à effectuer des études supérieures et valider les acquis du lycée.

De plus, le nombre d’élèves effectuant des études supérieures ne cesse de croître, créant une surpopulation problématique dans les facultés et de sérieuses déconvenues pour certains. Un baccalauréat plus sélectif et exigeant permet d’apprécier de manière plus adéquate le niveau des bacheliers et de rendre compte de leur capacité à s’intégrer dans des cursus post-bac. Le scandale n’a donc pas lieu d’être. Si certes l’épreuve était difficile, cela ne justifie en aucun cas une telle polémique, d’autant que les directives de correction sont de nature à harmoniser les notes en fonction des résultats. Un mail vient d’ailleurs d’être envoyé aux correcteurs indiquant la mise en place d’un barème amélioré pour l’épreuve de physique-chimie.

Les réactions des étudiants sur les réseaux sociaux sont tout à fait excessives. Cependant, la responsabilité des professeurs est également à prendre en considération. Si ceux – ci n’ont pas suffisamment préparé leurs élèves à ce type d’exercices, on peut comprendre la stupéfaction de certains candidats…

Itaque souhaite bon courage aux candidats ! Plus que quelques jours de travail avant de pouvoir profiter des vacances estivales…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s