Sarkozy : retour à l’Elysée en 2017 ?

Former French President Sarkozy listens to the speech of Belgian Foreign Minister Reynders after awarding him with the French Legion d'Honneur in Brussels

 Après une rentrée politique tendue et marquée par des scandales à répétitions, un « revenant » a fait entendre sa voix. Nicolas Sarkozy, ancien président battu aux dernières élections présidentielles a en effet son retour en politique.

L’ancien chef de l’état brigue en effet la présidence de l’UMP. Si son retour, largement médiatisé a attiré quelques huit millions de français sur france 2 le mois dernier. Le journal de Laurent Delahousse a été l’occasion pour Nicolas Sarkozy de revenir sur les différentes affaires dans lesquelles il est impliqué. Clamant son innocence et se disant investi du devoir de venir apporter sa contribution dans le climat politique morose actuel, l’ancien président a divisé les français.

Si ce retour a suscité de vifs débats, il a également fait chuter la côte de popularité de Nicolas Sarkozy à 29% d’avis positifs (-4% par rapport au dernier sondage). Ce semi-échec place l’ancien chef de l’état à la quatrième place des personnalités politiques préférées des français derrière Alain Juppé , François Bayrou et Martine Aubry et devançant Marine Le Pen d’une courte tête selon Sopra / TNS Sofres. L’exécutif en place, a quant à lui persévéré dans la tendance des derniers mois, avec des scores toujours plus mauvais. Ainsi, François Hollande a atteint un pallier historique de 13% avec une performance inédite : 0% des sympathisants UMP ne lui prêtent leur confiance. Globalement, l’ensemble de la classe politique est décrié par la population qui ne semble plus vouloir accorder sa confiance aux leaders des différentes sensibilités. Les esclandres et scandales à répétition ont profondément dégradé l’image de la politique en France.

Dans ce contexte morose, quelles sont donc les chances de Nicolas Sarkozy d’opérer un retour gagnant ? Difficile à déterminer avec certitude à plus de deux ans des prochaines élections mais on peut cependant mettre en exergue différents constats. Premièrement, l’opinion publique penche à droite voir l’extrême droite avec la montée en puissance de Marine Le Pen depuis 2012. La partie est cependant loin d’être gagnée pour Nicolas Sarkozy. Les français ne semblent pas apprécier son retour autant qu’espéré. Pas sûr qu’ils voient en lui l’homme de la situation d’autant qu’il n’a pas encore gagné sa place à la tête de l’UMP. Alain Juppé par ailleurs lui fait de la concurrence puisqu’il est l’homme politique le plus populaire de France à l’heure actuelle. Il jouit d’ailleurs également de cette position au sein des partisans de l’UMP. Il y a donc de la concurrence solide pour l’ancien président et son lourd passé pourrait lui déservire…

Affaire à suivre …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s