Nous sommes FORT !

Marche Républicaine

La marche républicaine a rassemblé 1,5 millions de personnes à Paris

Une véritable marée humaine a déferlé ce week-end en France pour s’élever contre la violence et prôner la Paix. La France, associée au monde entier, a donné la meilleure réponse possible face au terrorisme auquel le pays a été confronté cette semaine.

 

Historique ! C’est sans doute l’expression la plus à même de qualifier le grand rassemblement qui s’est tenu ce dimanche à Paris en soutien aux victimes des attentats atroces commis cette semaine contre dix-sept personnes. Parmi eux, des caricaturistes de Charlie Hebdo mais aussi contre des gardiens de la paix et de simples citoyens français. Près de quatre millions de personnes se sont en effet réunis ce week-end partout en France pour rendre hommage à ces journalistes, ces policiers et ces civils, tués au nom d’une idéologie barbare par des apôtres de la violence. Après ces événements dramatiques, la France avait besoin de se recueillir pour faire son deuil. Mais elle avait aussi besoin de se lever pour pousser un grand cri. Pour dire « non ! » à la violence et à l’extrémisme et clamer à pleine voix qu’elle ne craignait pas le terrorisme, qu’elle n’avait pas peur. Le pays des droits de l’Homme s’est donc transformé en capitale de la Paix ce dimanche. Rien qu’à Paris, ils étaient environ 1,5 millions à battre le pavé depuis la place de la République jusqu’à Nation, pour réaffirmer ses valeurs républicaines et son droit à la liberté d’expression. L’ensemble de l’hexagone s’est mobilisé pour l’occasion. A Lyon ils étaient 300.000, à Bordeaux 140.000, à Rennes 115.000, tandis qu’à Toulouse où la marche avait eu lieu la veille, ils étaient 120.000. Au total plus de quatre millions de personnes sont descendues dans la rue ce week-end pour clamer haut et fort leur attachement à l’unité de leur pays. Au son des « Je suis Charlie », « Liberté », « Terroriste t’es foutu les français sont dans la rue ! » ou même au rythme de la Marseillaise, les français, se sont massivement soulevés. Quelques soient leurs origines, leurs confessions ou leurs tendances politiques, tous tenaient à être là pour marquer leur opposition à ces atrocités. Scène inédite, au cours des différentes marches, les forces de l’ordre ont même été acclamé par la foule en hommage au décès d’un gardien de la paix lors de la fusillade au siège de Charlie Hebdo.

Les forces de l’ordre applaudis par la foule :

 

Une marche qui entre dans l’Histoire

Ce dimanche 11 janvier 2015 restera à jamais gravé dans l’Histoire de France. D’abord parce qu’il s’agissait du plus grand rassemblement jamais recensé dans notre pays. Mais aussi parce qu’il marquera l’Histoire avec un grand « H ». Le monde entier s’était en effet donné rendez-vous à Paris avec l’envie d’exprimer son amour pour la démocratie et la liberté auquel il aspire tant. Dans ses rangs, on comptait ainsi de nombreux dirigeants venus de toute l’Europe mais aussi du monde entier. La chancelière allemande Angela Merkel était ainsi présente, tout comme Matteo Renzi, président du Conseil des ministres italiens, David Cameron, chef du gouvernement britannique, Mariano Rajoy, président du gouvernement espagnol, Martin Schulz, président du Parlement européen, mais aussi Benjamin Netanyahu, président d’Israël et Mahmoud Abbas, président de la Palestine. Seul Barack Obama et les Etats-Unis n’étaient pas présent mais soutenaient cette marche républicaine.

Que l’on lisait ou non Charlie Hebdo, que l’on appréciait ou non son regard satirique et ses caricatures, très souvent provocantes à l’égard des différentes religions, il n’en reste pas moins que c’est un véritable symbole de la liberté d’expression en France qui est tombé sous les balles des djihadistes cette semaine. Tous ont été tué pour un idéal démocratique : celui de la liberté de penser et de s’exprimer. Mais derrière les journalistes ce sont aussi des hommes et des femmes qui ont été sauvagement assassinés. Hier ils faisaient partie de notre humanité, aujourd’hui ils sont morts pour avoir pratiqué leur profession. Face à ces grands drames, il fallait une grande réponse. La nation en a donné la meilleure possible. Nous sommes rassemblés sans peur face à la barbarie. Nous sommes fort dans l’unité. Nous sommes un peuple libre, car nous sommes la France !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s